Les meilleurs des pires « nanars »

nanar mega force

Tout le monde connaît ces films complètement ratés, si génialement nuls que pourraient les visionner vingt fois sans jamais s’en lasser. Voici une série publiée via Arte, la chaîne franco-allemande, qui va enfin vous permettre de trouver les meilleurs des pires « nanars ».

Offrez des DVDs de nanars à vos copains pour leur anniversaire

… cela leur fera toujours plaisir – évitez quand même le type abonné à Télérama, il risquerait de mal le prendre, à moins qu’il ait une bonne dose d’humour.

Tous ces produits ont été choisis un par un pour vous avec par BeauGosse.me - Merci de nous signaler si vous constatez une amélioration possible: votre avis est précieux!

Voici une sélection des vidéos de nanars qui vous donneront d’en voir plus…

… à n’en pas douter.

Voici le brillant « Samourai Cop« . Tout est dans le titre, qu’on vous dit.

Ou encore le süperman made in Turquie, incroyable chef d’oeuvre de créativité cinématographique qui s’inscrit dans l’histoire du 7ème art turc.

Vous pourrez retrouver tous les épisodes ici.

Nanar… vous avez dit nanar? Mais c’est quoi, un nanar, au juste?

Un budget très souvent low cost

Le nanar se caractérise par un budget low cost qui pousse à la créativité du metteur en scène. C’est presque une condition sine qua non à l’existence de près de …90% des nanars.

Il existe certains films qui passent à travers les mailles du filet et qui sont malgré tout produits avec de belles sommes d’argent. Bon là, c’est souvent la piètre qualité du metteur en scène à qui l’on devra le résultat, un peu comme pour le désormais cultissime nanar Mega Force.

Des acteurs qui n’en sont pas

Les nanars sont aussi souvent … très mal joués, et les « acteurs » n’en sont pas vraiment, des acteurs.

Ces films à faible budget donne l’impression que le casting se résume à « bon puisque tu es là et que tu ne veux rien en échange, ça te dirait de passer quelques heures à tourner un film? ». Et puis c’est tout.

Le jeu des acteurs sonne terriblement faux, mais c’est ce qui fait tout le bonheur et l’essence même d’un bon nanar: scènes surjouées, gestes donnant dans la démesure, texte inexistant… Les figurants sont souvent pris à la va-vite eux aussi – et complètement à l’oeil.

Des effets spéciaux en carton pâte.

Là où cela devient génial, du grand art, du grand n’importe quoi, c’est quand les nanars requirent des effets spéciaux.

Superman version turque, films dans l’espace, gorilles et autres araignées géantes. Là, les mecs sont littéralement les MacGyver du 7ème art. Ils n’ont plus de limite – si ce n’est celle de leur budget car leur imagination apparemment est infinie.

Les monstres de papier mâché, les plagiats à tire larigot, les poupées volantes sont là pour pallier au manque d’argent. Et franchement, c’est drôle.

Les nanars sont aussi tournés très rapidement et les scénarios sont aussi, écrits à la va-vite.  Quelques jours le plus souvent. Car il faut aller vite, il y a même une économie du film nanar, basée sur la bonne rentabilité malgré les faibles volumes distribués. Le nanar tourné sur plusieurs années existe – et là aussi c’est très drôle question scénario.

Vous pouvez vous rendre sur nanarland pour en apprendre plus sur tout l’univers culte et déjanté des films nanars. Bon dimanche devant la télé!



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*